Corrélation de la cystatine C et du NGAL avec la clairance à l'inuline pour évaluer la fonction rénale des prématurés et des nouveau-nés

Investigateurs 
Dr Alexandra Wilhelm-Bals
Pr Paloma Parvex
Dr Elsa Gonzales
Dr Riccardo Pfister

Début de l'étude

Juillet 2012 

But / Intérêt

Dans la pratique courante, on manque de marqueurs de la fonction rénale ou de l'insuffisance rénale aiguë en période néonatale alors que c'est une population à risque. Cette étude propose de mesurer la fonction rénale néonatale par une clairance à l'inuline et d'étudier deux bio-marqueurs : la cystatine C pour évaluer la fonction rénale et le NGAL comme marqueur de l'insuffisance rénale aiguë. De ces données, une corrélation sera faite entre la cystatine C, le NGAL et la clairance à l'inuline. Le but de l'étude est de pouvoir valider ces marqueurs précoces (Cystatine C et NGAL) pour mesurer la fonction rénale et l'insuffisance rénale aiguë en période néonatale. Une formule de calcul du GFR à partir de la cystatine C pour mesurer la fonction rénale néonatale au lit du malade sera aussi dérivée de ces données. Un diagnostic précoce d'insuffisance rénale permettra de préserver le capital néphronique de cette population et diminuer le risque d'hypertension et d'insuffisance rénale sur le long terme.

Critères d'inclusion

50-60 nouveau-nés à terme ou prématurés (> 800 gr), équipés d'un cathéter ombilical.

Déroulement

L'étude se déroule sur 4h et consiste en une clairance à l'inuline effectuée par la méthode du bolus d'inuline sur le cathéter veineux ombilical et un dosage concomittant plasmatique de la cystatine C et urinaire du NGAL.

Personnes de contact 

Dr Alexandra Wilhelm-Bals